Le blog de Bidibule

L'industrie musicale vue par...Comment dire ... Un artiste D.I.Y.

Samplitude Music Studio au banc d'essai


Dis donc toi ...T'es plutôt Cubase , Logic, Sonar ou Samplitude ? Dans le petit monde du home studio, le choix d'un software d'enregistrement est presque une déclaration de foi. Mais se tourner vers les logiciels stars du secteur a un prix. Heureusement les éditeurs pensent aussi à ceux qui n'ont besoin que de l'essentiel. Ainsi votre serviteur a préféré se tourner depuis longtemps vers Cubasis ( devenu Cubase Essential), version light du célèbre audio séquenceur et ainsi sauvegarder son pouvoir d'achat. C'est dans cette même logique que Samplitude (Magix) propose « Samplitude Music Studio 17 » au prix rikiki de 69€ TTC. De quoi entrer dans le monde de l'informatique musicale par la grande porte sans manger des raviolis en boite tout l'hiver. Le blog d'un artiste en développement dans un monde en crise a testé la bestiole.







Histoire de nous familiariser avec « Samplitude Music Studio», nous allons créer un projet. L'écran d'accueil passé, nous allons nous préparer à enregistrer une piste audio en lançant le MR 64. Il s'agit de l'interface qui permet d'enregistrer dans le logiciel comme avec un multipiste hardware. Pour la faire apparaître il suffit de cliquer dans espace de travail en bas à gauche et de choisir « MR 64 » (A) . Il est alors possible de choisir une piste à enregistrer (B), voir de lui appliquer quelques traitements. (Gain , Egualisation , panoramique). Ceci fait , il ne reste plus qu'à cliquer le bouton rouge record en bas à droite. (point C) . L'enregistrement peut être stoppé en appuyant sur le même bouton. Samplitude demande alors si nous souhaitons conserver la piste. Vous pouvez bien sûr choisir de la conserver , de la ré-enregistrer ou de passer à une autre piste.



L'interface MR-64: Le Hardware-like selon Samplitude...


Toutes les prises que vous conservez sont ajoutées au projet et à la grille de mixage. L'interface MR 64 fonctionne donc comme un magnétophone multipiste hardware. Reste qu'il est aussi tout à fait possible d'enregistrer de façon plus classique c'est à dire directement dans l'environnement de travail par défaut du logiciel. En effet chaque piste dispose d'un bouton record. (Cliquez sur le record de la piste , puis sur le record de la barre de transport )Bref chacun choisira la méthode qui lui convient le mieux. Les enregistrements sont naturellement représentés par des objets. Les poignés permettent fixer le volume de chaque objet et de créer des fades in , fade Out pour des entrées et sorties progressives. Dans ce mode, Samplitude Music Studio propose un environnement qui ne devrait pas surprendre les musiciens habitués aux audio-séquenceurs les plus connus.


Une interface qui ne surprendra pas les M.a.o.istes

En faisant un click droit sur un objet et en choisissant éditeur , il est possible de définir un certain nombre de paramètres intéressants comme la panoramique, le volume..D'inverser la stéréo et surtout d'appliquer des traitement qui se présentent sous la forme de racks virtuels:
Egalisation 10 bandes, Compresseur , Enhancer, reverb et delay.

Des traitements internes pour chaque pîste...

Le midi n'a pas été oublié en route puisqu'un éditeur dédié permet de travailler vos enregistrements midi




Naturellement Samplitude propose une table de mixage qui permet de régler chaque piste dans un environnement familier pour les musiciens. Pour l'afficher, il suffit d'appuyer sur la touche « M » du clavier.


La table de mixage virtuelle...

Une fois le mixage terminé , un module de mastering permet de finaliser le projet. C'est la « Mastering suite » qui propose Limiteur, Stereo Enhancer, égalisation finale. Il est possible de charger des presets pour l'ensemble de la suite ou spécifiquement pour chaque traitement. La qualité de cette mastering suite est disons le, surprenante pour un logiciel "grand public".



Une Mastering suite qui fait penser à T-Racks d'IK Multimédia ...

En bonus: Samplitude Music Studio 17 propose en plus l'automation, le support VST. Il est livré avec quelques instruments virtuels intéressants comme Vita Piano , saxophone , une batterie Jazz Drum. Je vous propose de les découvrir en vidéo...



Enfin le logiciel est capable de graver un CD,d'exporter en MP3 et même d'uploader directement sur Soundcloud.com .


Verdict:

Samplitude Music Studio tient la route en proposant un outil très complet capable de gérer un projet du début à la fin. Attention tout de même à la prise en mains qui n'est pas des plus intuitives et nécessite vraiment un apprentissage. Comprenez que Samplitude n'est pas le genre de soft dans lequel on se lance "à l'aventure" et sans lire le manuel, sous peine de découragement. Mais précisons que c'est un peu le cas des tous les audio sequenceurs du marché. L'éditeur propose pour vous aider des vidéos tutorials. Niveau prix , difficile de faire mieux :69€ TTC . ( Contre 149€ pour la version light de Cubase) . Je vous conseille de télécharger et installer la version démo disponible sur le site de l'éditeur , pour vous faire une idée . ( Entre un musicien et un séquenceur audio , c'est comme une histoire d'amour, il faut avoir le coup de foudre !)


Pour :

- Un prix très light qui fait de Samplitude Music Studio un "good deal"

- Une offre très complète de l'enregistrement à la gravure
- Un module de Mastering (qui n'est pas sans rappeler le T-Racks d'IK Multimedia)
- Plusieurs interfaces possibles ( Easy, power user , MR 64...)


Contre:
- Temps d'adaptation et d'apprentissage indispensable avant de maitriser la bête.

2 commentaires:

  1. Hugo a dit…
     

    t'arrêtes de la taper la boîte? elle t'a rien fait!

  2. romain a dit…
     

    Bonjour, ou sont passer le filtre FFT et le nettoyeur denoiser qu il y avait dans les versions précedentes?

Enregistrer un commentaire